Les théories conspirationnistes 100% spoilers qui animent les fans de Sherlock

Par Dark Jaan -

La théorie JohnLock

"John, je te veux" - "Moi aussi, Sherlock, mais c est impossible"

L’une des théories les plus controversées et les plus populaires concerne la relation compliquée, parfois tendancieuse, qui unit Sherlock et Watson. La plupart des fans – qui se considèrent eux-mêmes comme des slash-shippers – ont longtemps espéré que les deux protagonistes finiraient par se rendre compte du lien affectif qui les unissait, poussant alors leur amitié un peu plus loin. L’obsession était telle que le duo Holmes/Watson est devenu JohnLock, à la manière des couples hollywoodiens ultra-célèbres, comme Brangelina.

Il faut dire que la série a plusieurs fois suggéré une possible relation homosexuelle entre Sherlock et John, et que peut-être, un jour, les deux hommes finiraient leurs vieux jours ensemble. On peut, par exemple, pointer les similitudes vestimentaires qui existent entre le couple heureux formé par les parents de Sherlock, et les tenues du duo de détectives.

Les parents de Sherlock miroir du couple JohnLock ?

Il faut quand même rappeler qu’il ne s’agit que de spéculations. Par ailleurs, le créateur de la série Steven Moffat a démenti cette théorie de l’homosexualité latente à plusieurs reprises, ce qui n’a fait que renforcer les espoirs les plus fous des fans obsédés par JohnLock. En effet, d’après la communauté, il serait fortement probable que Moffat mentent à ce sujet afin de protéger l’intrigue des saisons à venir.

Quoi qu’il en soit, les fans sont convaincus de l’histoire d’amour naissante entre Sherlock et John. Il existe même un guide complet réunissant tous les indices qui prouveraient leur attirance l’un envers l’autre, tels que Sherlock dévorant John du regard, Sherlock donnant des cours de dance à John, Sherlock mélancolique au mariage de John.

La Chute du Reichenbach

Désolé Watson, mais cette tombe est vide

Deux ans se sont écoulés entre la deuxième et la troisième saison de Sherlock. Deux années durant lesquelles nous savions que Sherlock avait survécu à la terrible Chute du Reichenbach. Mais de quelle façon ? Mystère. 

https://www.youtube.com/watch?v=4W4dHJ31Qyg

A nouveau, les fans n’ont pas chômé, élaborant des dizaines de théories plus ou moins plausibles afin d’expliquer la résurrection du détective. Trois d’entre elles ont été exploitées par la série, dans le premier épisode de la saison 3. Mais aucune d’entre elles ne s’est avérée correcte, et les fans sont condamnés à poursuivre leur enquête au sujet de la fausse mort de Sherlock.

Parmi toutes ces théories, sept d'entre elles paraissent plus pertinentes que les autres :

1. Le réseau de sans-abris : Sherlock a un réseau de complices SDF qui l'auraient aidé à organiser toute la mise en scène de la chute, depuis le coup de l'airbag, à la collision de John et du cycliste. Cette théorie a été reprise dans le premier épisode de la saison 3.

2. Irene Adler a aidé Sherlock à organiser sa mort, comme elle l'a fait pour elle-même, en trafiquant le rapport du médecin légiste. Un petit texte apparaissant à la fin de la saison 2 appuierait cette théorie.

3. Mycroft est dans le coup : en tant que figure emblématique du gouvernement britannique, Mycroft aurait aidé Sherlock en contrefaisant le rapport légiste.

4. Sherlock a jeté dans le vide le corps de Moriarty à la place du sien. Watson aurait été trop choqué pour s'en rendre compte, et Sherlock aurait pris la place du cadavre à la dernière minute.

5. Molly a procédé à un échange de corps. L'une des théories exploitées dans la troisième saison fait vaguement référence au coup de main que Molly aurait pu donner à Sherlock.

6. Un sosie de Sherlock est mort à sa place. Vous souvenez-vous de cette petite fille terrorisée par le visage de Sherlock ? Les fans pensent que ce fameux sosie aurait une importance capitale.

7. Tout était dans la tête de John. Le scénario n'aurait été qu'une grosse hallucination causée par l'absorption d'une drogue. Sherlock lui aurait lui-même administrée afin de disparaître tranquillement. C'est l'hypothèse la moins funky, mais elle demeure tout à fait plausible.

Sherlock serait un toxico

Sherlock a déjà du mal à arrêter de fumer

Dans l’histoire originale, Sherlock a un lourd passif de toxico que Steven Moffat aurait porté à l’écran dès le début. Ainsi, dans le premier épisode, on peut constater la police perquisitionner l’appartement du détective anglais en quête de drogue. On peut alors voir John pouffer de rire à l’idée que son comparse soit un junkie, tandis que l’expression du visage de Sherlock semble trahir l’inquiétude du personnage.

Quand Sherlock redescend, il a plutôt bonne mine

Dans le deuxième épisode de la troisième saison, le léger tremblement de la main de Sherlock a immédiatement déchainé les fans qui y ont vu une preuve de sa toxicomanie passée. Si certains ont perçu le mouvement comme involontaire de la part de l’acteur, réputé pour souffrir d’impatiences, d’autres y ont vu une forme de résurgence de l’addiction de Sherlock. Finalement, le vice de Sherlock sera confirmé lors du dernier épisode de la saison 3, alors que Watson tente tant bien que mal de le sortir du repaire de drogués dans lequel il s’était infiltré.

Quelque chose ne va pas avec Mary Morstan

Mais qui est Mary Morstan ?

La mystérieuse Mary Morstan et la question de ses origines ont évidemment secoué la communauté des fans depuis la diffusion de la troisième saison. Bien qu’elle ait intégré la série en tant que madame Watson, au grand dam des pro-JohnLock, son personnage apparaîtrait comme le prochain vilain dans les saisons à venir.

Rappelez-vous, Mary tente d’assassiner Sherlock dans le dernier épisode. Mis à part qu’elle a été un agent de la CIA et que son nom est un pseudonyme, on ne sait pas grand-chose de Mary Morstan. Et si le méchant Magnussen aurait pu être la clé de l’énigme, tout espoir de savoir qui elle était vraiment s’est envolé lorsque Sherlock a tiré sur l'homme d'affaires.

Bloody Mary

Alors, Mary fait-elle réellement partie des méchants ? Est-elle une ancienne criminelle repentie ? Toutes ces questions ont tenté de trouver leurs réponses sur le web, et plusieurs théories ont dressé un possible portrait de madame Watson :

1. Mary et Moran sont une seule et même personne. Nous n’avons jamais pu voir le visage de Moran, et il est tout à fait possible que ce personnage de sexe masculin soit devenu un personnage féminin. Aussi, Mary aurait été présente lors de la rencontre de Sherlock et Moriarty à la piscine, et elle serait donc en mesure de réaliser les plans de l’ennemi juré du détective après sa mort.

2. Magnussen retient prisonnière la famille de Mary quelque part. On sait que Mary est orpheline, mais il pourrait s’agir d’une couverture afin de protéger John.

3. Sherlock sait tout du passé de Mary, et il a réussi à la faire basculer du côté lumineux de la Force. Ceci expliquerait pourquoi Sherlock a tué Magnussen. En contrepartie, elle aurait diffusé la vidéo que Moriarty lui aurait laissée avant de mourir, sachant qu’une telle action pousserait le gouvernement à rappeler Sherlock pour l’aider à coincer Moriarty. Bien sûr, tout ceci demeure une gigantesque mascarade pour sauver Sherlock, et Moriarty est toujours en train de pourrir quelque part dans une fosse commune.

La supposée résurrection de Moriarty

Coucou, je suis Moriarty et je me permets d interrompre vos programmes afin que vous sachiez que je suis revenu

La troisième saison s'achève sur un retournement de situation à couper le souffle : le retour de l'ennemi juré du détective à la casquette. Après des années de silence-radio, Moriarty fait son come-back sur le devant de la scène, pile poil au moment où Sherlock est contraint à l'exil. Mais est-ce bien lui ?

Les spéculations sur la mort de Moriarty et sa résurrection vont bon train sur le net, et les fans s'arrachent les cheveux pour comprendre comment tout ceci pourrait être possible.

Richard Brook n était peut-être pas un fake

Alors que certains fans ont élaboré des théories très détaillées qui pourraient constituer un nouvel épisode de Sherlock à elles toutes seules, d'autres n'ont pas été cherché bien loin la clé du mystère. Voici une petite sélection de ce que l'on peut retrouver sur le web :

1. Moriarty avait également un sosie. Dans la même veine que la théorie sur la Chute du Reichenbach, de nombreux fans ont avancé l'idée que le Moriarty mort était en fait un faux Moriarty très ressemblant.

2. Richard Brooke était réel. Peut-être que si l'on ne sait rien au sujet de Jim Moriarty, c'est parce qu'il n'existe pas, tout simplement. En revanche, on sait que Richard Brooke est un acteur et un véritable être humain qui apparaît sous les traits de celui qui se fait passer pour Moriarty. Conclusion : c'est Richard Brook qui s'est suicidé sur le toit, tandis que le vrai Moriarty, dont l'identité n'est toujours pas connue, observe les choses de loin.

3. Moriarty est mort, mais ses fidèles font vivre sa mémoire. Moriarty aurait donc de nombreux partisans trop heureux de poursuivre son travail en planifiant une attaque terroriste.

4. Mycroft (ou Mary) aurait fabriqué cette vidéo de toutes pièces afin que Sherlock n'ait pas à s'exiler. C'est nul mais ça répond à toutes les questions.

5. Moran (ou Mary) aurait également monté la vidéo. Mais dans un but tout autre que celui de libérer Sherlock, le plan étant de mener les magouille de feu Moriarty à termes.