Deadpool vient de battre un record historique au box-office américain

Par Cobain -

Deadpool a réalisé un démarrage plus que canon pour son premier week-end d'exploitation dans les salles de cinéma américaines !

Deadpool voulait casser les codes des film de super-héros, il est en plus en train de casser ceux d'Hollywood ! Alors que le long métrage de Tim Miller est interdit aux moins de 17 ans non accompagnés aux États-Unis, cela ne l'a pas empêché de réaliser un premier week-end d'exploitation record désormais estimé à 135 millions de dollars de recettes !

Il ne s'agirait certes pas du meilleur premier week-end pour un film Marvel (les deux premiers Avengers et Iron Man 3 ont fait mieux) mais cela reste un score historique pour un film "Rated-R". Deadpool passe ainsi loin devant le précédent record tenu depuis 2003 par Matrix Reloaded avec 91,7M$.

Par la même occasion, Deadpool vient de réaliser le meilleur démarrage pour un film sorti au mois de février, battant le record de Cinquante Nuances de Grey qui avait rapporté 85M$ lors de son premier week-end d'exploitation l'année dernière. À noter enfin que le film passe devant tous les films de la franchise X-Men dont le volet le plus rentable (X-Men 3) avait atteint 102M$ sur la même période.

À lire aussi: https://www.fanactu.com/univers/marvel/7941-deadpool-2-stephen-lang-veut-absolument-obtenir-le-role-de-cable
Deadpool

Ces premiers chiffres plus que positifs sont une excellente nouvelle pour Ryan Reynolds et Tim Miller (dont il s'agit du premier film, il est bon de le rappeler) qui ont passé les dix dernières années à tenter de convaincre la Fox de se lancer dans ce projet. On peut dire qu'ils ont bien fait de s'accrocher ! Pour rappel, le budget de Deadpool est estimé à 58M$ hors marketing.

Cette victoire personnelle pour les deux hommes risque également de bousculer les codes préétablis par Hollywood qui ne prêtait que peu d'importance aux réalisations "Rated-R" en raison d'un public forcément restreint. Le succès de Deadpool risque bien de changer la donne et faire rapidement des émules chez les autres studios américains, pour le plus grand bonheur des amateurs de cinéma !

Source : The Hollywood Reporter