Venus de Milo, le personnage féminin banni des Tortues Ninja

Par Cobain -

Les Origines

Venus de Milo a fait sa première apparition à l’automne 1997 dans le premier épisode de la série Tortues Ninja : Nouvelle Génération. Outre le fait qu’elle ait été la seule fille du groupe, elle n’a pas eu le privilège d’être nommée d’après un artiste peintre, mais simplement d’après une œuvre d’art. Elle portait un bandana bleu ciel noué qui redescendait le long de son dos en forme de tresse, ce qui marquait encore davantage sa différence du reste du groupe. 

Venus se la pète avec son bandana-tresse

Contrairement aux autres tortues, elle n’avait jamais été entraînée aux arts Ninjutsu, maîtrisant la magie chamanique ancestrale. Il faut également noter que dans cette adaptation télévisée, les scénaristes ont insisté sur le fait que malgré leurs liens fraternels, les Tortues Ninja n’avaient aucun lien de parenté biologique. Vous l’aurez certainement compris, le but ultime était d’introduire une pointe de romantisme en faisant de Venus la simple femelle convoitée par quatre ados en pleine puberté.

L'histoire

Tout a commencé lorsque Maître Splinter a sauvé les tortues du liquide mutagène en oubliant d’emporter Venus. Livrée à elle-même, elle fut recueillie à Chinatown par le magicien Shinobi qui l’éleva comme sa propre fille et lui donna le nom de Mei Pei Chi. Par la suite, ils déménagèrent en Chine où Venus fut entraînée et devint chaque jour un peu plus forte, ne sachant pas qu’il existait d’autres tortues mutantes.

Venus veut se taper l incruste

Le père adoptif de Venus avait cependant eut vent de l’équipe de tortues ninja, et il rencontra Splinter en rêve. Tous deux avaient l’habitude de discuter des techniques de combat enseignées à leurs protégés respectifs et du miroir magique que possédait Shinobi et qui avait permis de capturer de dangereux dragons humanoïdes. Un jour, ces dragons parvinrent à s’échapper, tuèrent le père de Venus et emprisonnèrent l’âme de Splinter dans le Royaume des rêves. Sur son lit de mort, Shinobi révéla toute la vérité à sa fille au sujet des autres tortues mutantes, et lui dit de se rendre à New York pour accomplir son destin. 

La fausse consécration

Venus se rendit donc à New York et rencontra les Tortues Ninja. Elle les aida à sauver Splinter en guidant ses nouveaux compagnons de fortune dans le Royaume des rêves. Faisant désormais officiellement partie de l’équipe, il semblait évident que Venus était vouée à un avenir prometteur, ponctué d’aventures en tous genres et de soirées pizza. Elle rencontra même les Power Rangers !

https://www.youtube.com/watch?v=xKrw4KNZH0A

La décadence 

Mais même les Power Rangers ne parvinrent pas à sauver la série qui semblait s’enliser dans un trop plein d’actions et d’animations bon marché qui excédèrent rapidement les fans. D’autant plus que la production se permit de troquer les katanas de Leonardo contre de simples épées, et d’échanger les sai de Raphael contre un bâton.

L'aspect cheap de la série aura eu raison de son succès. Mais pas que...

Mais ce qui a surtout dérangé les fans les plus impliqués, c’est que pour la toute première fois, les Tortues n’étaient pas frères utérins. Une telle chose peut sembler bête, mais le succès des Tortues Ninja reposaient essentiellement sur les liens du sang qui régissait l’équipe. Les Tortues Ninja : Nouvelle Génération fut donc arrêté après 28 épisodes diffusés, en 1998. Là où la pilule fut difficile à avaler, c’est que c’était la première fois depuis 1987 que les Tortues Ninja n’avaient plus leur place à la télévision.

Il fallait donc trouver un responsable qu'on désigna dans le personnage de Venus. Après tout, c'est pour qu'elle puisse flirter avec les Tortues Ninja que ces dernières ont dû sacrifier les liens du sang qui les unissaient. Sorcière.

Survie et mise à mort de la paria

Plus personne ne veut entendre parler d elle

Pendant toute la durée de l’absence télévisuelle des Tortues Ninja, les comics continuèrent de paraître sans jamais mentionner l’existence de Venus. Afin de rectifier le tir, les créateurs de la Nouvelle Génération ouvrirent un blog appelé Venus’ Venerations sur lequel la Tortue mal-aimée écrivait des comptes-rendus fictifs au sujet de ses aventures. En voici le premier billet :


"Bonjour et joyeuses fêtes de fin d’année à tous !

Je viens de Chine et suis donc peu familière des coutumes liées à Noël et au Nouvel An. Toutefois, Noël étant un jour sacré, je tiens à m’intégrer dans le paysage culturel de l’Amérique.

Je dois bien avouer que toute cette agitation me dépasse ! Il y a tellement de couleurs, de musiques, de lumières, les gens courent dans tous les sens, ils chantent ! Et les cloches, les embouteillages, la préparation des repas, les sucreries… et tellement plus encore ! toute cette énergie positive concentrée en une seule fête me rend très heureuse ! J’aime bien cette période de l’année aux etats-Unis, j’ai l’impression d’être à ma place.

Mes amis et moi-même avons dû combattre le Seigneur Dragon et son armée. Ce n’est pas parce que Shinobi est décédé que ces dragons peuvent s’octroyer tous les droits ! Et il est hors de question que je cesse de les combattre jusqu’à ma mort.

Bref. Maître Splinter m’a dit que cette période de l’année est une période de joie en Occident, alors je vais cesser de ressasser tous ces souvenirs ténébreux. Je veux juste que vous sachiez que malgré les vacances, mes amis et moi continuons de nous battre pour protéger le monde de l’emprise du Mal.
J’espère que tout va bien pour vous, que vous êtes heureux et en bonne santé, remplis de pauix et d’amour. Nous aurions adoré vivre ces moments avec vous, mais nous devons travailler dure pour maintenir l’équilibre et le Bien.

Ce soir, nous allons fabriquer des décorations de Noël et boire du lait de poule. Je ne sais pas ce que c’est le lait de poule, mais Michelangelo dit que c’est délicieux. Il a généralement raison à propos de nourriture (bien que ses goûts musicaux me laissent perplexe), donc j’attends avec impatience de pouvoir en goûter ! Je dois y aller. Je vous souhaite encore une fois de très joyeuses fêtes et reviendrai vers vous plus tard.

Que la paix soit avec vous,

Venus"


D’autres lettres tout aussi gnangnans ont paru à propos de sa joie d’être à New York, de son mal du pays, de Donatello lui donnant des cours de maths. Malheureusement, tous ces posts ont disparu en 2008 lorsque le co-créateur Kevin Eastman a revendu ses droits à Peter Laird.

Une fin tragique

Bien que les véritables problèmes rencontrées par la série concernaient surtout le mini-budget qui lui était alloué, le fait que les Tortues Ninja ne soient plus considérés comme des frères de sang est le point majeur qu'ont retenu les fans. Venus en fut tenu pour responsable et considérée comme la cinquième roue du carrosse.

Par ailleurs, ces mêmes fans trouvaient ridicule que Venus ait été élevée par un magicien chinois répondant au nom de Shinobi alors que le terme Shinobi est le mot japonais pour désigner un ninja.

Le créateur Peter Laid bannit définitivement le personnage féminin et interdit formellement sa réapparition dans les futurs comics, séries et produits dérivés. Pour parfaire le geste, il supprima également toutes les lettres qu'elle était supposée avoir écrites sur le blog Venus' Venerations.

Rongée par le remord, Venus se jeta dans les toilettes et tira la chasse.

https://www.youtube.com/watch?v=-WlBFrkMRKw

Et c'est la dernière fois qu'on entendit parler d'elle...

MORE ?