Compte-rendu de l'avant-première Game of Thrones saison 4 au Grand Rex

Par Cobain -

Le Grand Rex accueillait ce mercredi soir trois des acteurs de Game of Thrones pour une projection inédite du premier épisode de la saison 4 en avant-première (l'épisode sera diffusé dimanche prochain aux US). Retour sur une soirée hors-norme, marquant pour de bon le retour d’une série au succès phénoménal bien mérité !

Sophie Turner, Liam Cunningham et Maisie Williams

Des supporters en furie, des journalistes à la pelle, des flashs à refiler une crise d’épilepsie, un tapis rouge (noir). Non, nous n’étions pas à la sortie du Parc des Princes pour acclamer le PSG, mais à l’avant-première française de la quatrième saison de Game of Thrones, au Grand Rex. Enfin ! À quelques jours seulement du lancement officiel de la nouvelle saison, HBO en partenariat avec Warner Bros. et OCS ont permis aux fans français les plus chanceux et à la presse de découvrir en avant-première le premier épisode de la saison 4 attendu avec une grande impatience par les fans du monde entier !

Pour fêter l’événement, Warner et OCS ont sorti le grand jeu. À l’entrée, deux files se font face : celle par laquelle les invités peuvent pénétrer dans le saint-cinéma, et celle dans laquelle les moins chanceux, mais pas moins fans, se piétinent dans l’espoir d’apercevoir leurs acteurs préférés défiler sur le tapis rouge. Certains sont costumés, d’autres exhibent simplement des t-shirts à l’effigie des emblèmes des Maisons qu’ils soutiennent. On croise une Daenerys et ses œufs de dragons. Malgré l’hécatombe de l’épisode 9, quelques pro-Stark sont venus soutenir ce qu’il reste de la famille. La plupart ont apporté un bouquin, un DVD, un ouvrage commentant le tournage. Peut-être arriveront-ils à soutirer quelques autographes ?

Le glorieux trône de fer était installé sur la scène du Grand Rex.

Les portes ouvrent à 18h15. À l’intérieur du Grand Rex, la foule est tout aussi surexcitée. Les hôtesses placent les spectateurs pour éviter la prise d’assaut du devant de la scène. Un T-shirt Game of Thrones attend chaque spectateur sur son siège. Beaucoup se déshabillent illico pour l’enfiler. « J’y étais », arborent-ils fièrement. 

Sur la scène, le véritable Trône de Fer fait face au public. À l’écran, on peut suivre le live tweet de la soirée. Les selfies succèdent aux photos de la salle en effervescence, et l’on scrute avec attention le moment où son propre tweet apparaitra sur la toile (on patiente comme on peut). En parallèle, les bandes-annonces de la saison 4 se suivent et se répètent, histoire de faire patienter les spectateurs jusque 20h30. De temps en temps, la production projette les tribulations d’un animateur à l’extérieur, chargé d’interroger ceux qui n’ont pas pu entrer au sujet de leur fan-attitude et de leurs personnages préférés. Une jeune fille tente involontairement de spoiler la suite de l’histoire. Elle est instantanément crucifiée et brûlée vive sur la place publique.

Le Grand Rex aux couleurs de Game of Thrones

20h00, la foule se déchaîne. Et pour cause, Maisie Williams, Sophie Turner et Liam Cunningham, alias Arya, Sansa et Davos, viennent d’entamer le tapis rouge. Il leur faudra plus de quarante minutes pour parcourir les quelques dizaines de mètres qui les séparent de la salle de cinéma. Beaux joueurs, ils signent tous les autographes sollicités, acceptent de poser avec chacun de leurs fans, échangent quelques mots rapides avec les moins timides. 

20h50, les trois acteurs pénètrent enfin dans la salle sous un tonnerre d’applaudissements et de clameurs. Si les deux actrices filent droit vers la scène, Liam Cunningham prend le temps de saluer son public, applaudissant lui-même la foule en délire. Tous trois ont l’air heureux d’être à Paris et s’adonnent sans réticence au traditionnel jeu du question-réponse :

https://www.dailymotion.com/embed/video/x1lmjx0

Les acteurs ont quitté la salle, la projection va pouvoir enfin commencer. Warner a pensé à tout, et en particulier à ceux qui auraient eu besoin qu’on leur rafraîchisse la mémoire puisqu’un rapide résumé remettant les choses en contexte est diffusé. Puis les lumières s’éteignent complètement et la salle se fait silencieuse.

L’épisode commence immédiatement. Gros plan sur le charismatique et détestable visage de Tywin Lannister. Rien de tel pour raviver les douloureux souvenirs laissés par le Red Wedding. Puis vient le générique. À nouveau, tonnerre d’applaudissements dans la salle, couvrant presqu’entièrement la musique mythique de Game of Thrones.

Tout en douceur, ce premier épisode rassemble les morceaux et l’on retrouve les personnages restants là où on les avait laissés : Daenerys et son armée d’Immaculés en marche vers la conquête des Sept Royaumes, Jon Snow transpercé de flèches, Sansa épouse forcée de Tyrion Lannister, Jaime et son moignon, l’affreux Joffrey en plein préparatifs de ses futures noces, Arya chevauchant aux côtés du Limier. On ne vous en dira pas beaucoup plus sur cet épisode pour vous garder la surprise mais sachez que les dernières minutes sont sans conteste les plus accrocheuse et les plus surprenantes...

Si Liam Cunningham nous avait promis de grandes choses pour cette nouvelle saison, il faudra patienter au moins jusqu’au second épisode. Car fidèle à la tradition, il ne se passe pas grand-chose de follement folichon dans ce premier épisode. Toutefois, on ressort de la projection avec un sentiment de bien-être et de satisfaction intense. 

C'est donc reparti pour dix épisodes de pur bonheur, assaisonnés de sexe, de violence, de trahisons, de batailles, de suspens (parole de Sansa). Et c’est sans doute avec plaisir qu’on visionnera ce premier épisode une seconde fois, le 7 avril prochain, au lendemain de sa diffusion aux USA !


Texte : DarkJaan - Images et vidéo : Cobain