On a vu Captain America, le Soldat de l'Hiver

Par Cobain -

Trois ans après sa première adaptation ciné et deux ans après sa dernière apparition dans Avengers, Captain America revient ce mois-ci sur le devant de la scène avec Captain America, le Soldat de l'Hiver, second et avant-dernier volet de la trilogie Captain America.

Depuis le rachat de Marvel par Disney en 2009 on se bouffe du film de super-héros à toutes les sauces. Il faut dire qu'en plus des films produits pas Disney/Marvel, les studios concurrent (Sony Pictures et 20th Century Fox) sont dans l'obligation d'utiliser les personnages encore dans leur giron (Spider-Man ou les X-Men pour ne citer qu'eux) sous peine de les voir partir dans les bourses de Disney.

En ce qui concerne Captain America, le patriote body buildé, c'est bel et bien Mickey qui s'est chargé de son adaptation de 2011, tout comme le second opus dont nous allons parler aujourd'hui. Captain America - First Avenger avait été un film honnête bien que critiqué pour son manque d'audace. Mais dans l'ensemble on peut dire que héros le plus kitch de la firme Marvel avait réussi son portage à l'écran. Qu'en est-il du second volet ?

Natasha (Scarlett Johanson) et Captain America (Chris Evans)

Captain America, le Soldat de l'Hiver est qu'on se le dise très différent du premier film. On connaît désormais bien le personnage et l'on peut ainsi assez vite rentrer dans le vif du sujet. Adieu le style rétro années 40 qui donnait un charme certain au premier opus, nous voilà plongé dans ce bon vieux XXIème siècle. À la suite de son boulot avec les autres Avengers, le Capitaine a repris sa petite routine avec le Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division (le S.H.I.E.L.D. pour les intimes), vivant tranquillement à Washington, D.C et tentant du mieux qu'il peut de s'adapter au monde moderne. Jusqu'au jour où un des membres éminents du S.H.I.E.L.D se fait violemment agresser et où tout repart en cacahuète !

Le premier point positif du film est sans conteste l'action non stop. Le premier film comportait quelques baisses de rythme qui sont ici absentes. On a d'ailleurs droit à quelques scènes plutôt originales, comme par exemple une très jolie scène de combat dans un ascenseur ! On dirait d'ailleurs bien que mister Chris Evans a encore passé de nombreuses heures à la salle de sport, il paraît encore plus athlétique que dans le premier film, ce qui ne déplaira surement pas à ces chers demoiselles (ma copine en bave déjà d'avance). Les mecs seront également ravis de revoir Scarlett Johanson dans le rôle de la "délicate" Natasha (la Veuve Noire) toujours à la hauteur de sa réputation. Samuel L. Jackson revient dans son rôle de Nick Fury qui joue ici un rôle bien plus important que dans les films Marvel précédents.

Mais qui se cache derrière ce masque ?

Anthony Mackie, alias Le Faucon, fait parti des petits nouveaux de ce second volet, aux côtés notamment de Robert Redford. Il se retrouve ici catapulté acolyte de Captain America et s'avère finalement assez bon dans ce rôle, même si ses "pouvoirs" sont en fait très limités. Robert Redford quant à lui aurait pu faire bien mieux, le personnage ne restera guère dans les mémoires. Venons en au fameux Soldat de l'Hiver qui se révèle finalement un peu trop écervelé pour vraiment être intéressant. Pour sa décharge il faut dire qu'il est constamment congelé et décongelé, ça doit pas être très bon pour la santé tout ça. Il manque aussi un peu de charisme à mon goût. Dommage car le personnage aurait mérité un peu plus de soin...

Concernant le déroulement de l'histoire, il s'avère assez classique (comme dans tous les film Disney/Marvel finalement) mais plutôt efficace. Comme c'est souvent le cas dans ce genre de film, Captain America se met à douter du bien fondé de sa mission... Mais ses doutes seront vite mis de côté lorsque des évènements dramatiques pointent le bout de leur nez. La trahison est ici au centre du récit, mais j'ai eu franchement du mal à y croire, certainement en raison du côté très "pop" des films Disney/Marvel qui laissent peu de place à la noirceur. On se doute bien que tout va bien se terminer, il y a juste à découvrir comment.

Il n'empêche, la réalisation pêchue et maîtrisée fait que l'on prend beaucoup de plaisir à suivre nos héros en pleine action. À aucun moment je n'ai eu l'impression d'assister à des combats brouillons ou mal filmés. Du bon boulot de la part des frères Russo.

Captain America en plein action

Captain America, le Soldat de l'Hiver est une suite digne de ce nom dans laquelle on a plaisir à retrouver notre bon Capitaine. Bien évidemment si vous n'avez pas aimé le premier film Captain America vous aurez du mal à apprécier ce nouveau volet, bien que les scènes d'action et la réalisation soient mieux maîtrisées. Même si le Capitaine a des pouvoirs bien moins impressionnants que ceux de ses potes Avengers, il réussi à nous étonner et à nous impressionner. Pour autant le film comporte un gros défaut (qui est pourtant aussi une qualité), celui d'être trop lié aux autres films Marvel. En effet, bien qu'un personnage important (dont je tairai le nom) en prenne plein la poire durant le film, on sait très bien qu'il sera toujours présent au casting des futurs productions. Ne vous attendez donc pas à de grosses surprises en visionnant ce second volet.

Malgré cela, Captain America, le Soldat de l'Hiver reste un bon cru Marvel qui permettra aux fans de patienter jusqu'à la sortie du mastodonte The Avengers : Age of Ultron l'année prochaine (et Les gardiens de la Galaxie cet été). D'ailleurs restez bien jusqu'à la fin du générique,  car comme il est coutume chez Marvel une petite surprise vous attend. Je dis ça...

Captain America, le Soldat de l'Hiver sortira au cinéma le 26 mars prochain.

https://www.youtube.com/watch?v=_sV0QuxOHoY

MORE ?