On a vu Ant-Man

Par Cobain -

Après Avengers : L'Ère d'Ultron sorti au mois d'avril dernier, les studios Marvel nous reviennent déjà en ce mois de juillet avec Ant-Man, un projet on ne peut plus casse-gueule qui aura demandé du fil à retordre aux deux réalisateurs qui s'y sont attaqué. Le combat en valait-t'il vraiment la chandelle ?

Le synopsis : Un petit escroc du nom de Scott Lang (Paul Rudd) est doté d’une capacité étonnante : rétrécir à volonté tout en démultipliant sa force. Ce dernier doit embrasser la part de héros qui est en lui afin d’aider son mentor, le docteur Hank Pym (Michael Douglas), à protéger d’une nouvelle génération de redoutables menaces le secret du spectaculaire costume d’Ant-Man. Contre des obstacles en apparence insurmontables, Pym et Lang doivent mettre au point (et réussir) un audacieux cambriolage qui pourrait sauver le monde d’une issue fatale…

Ant-Man - Image 01

Un pari risqué...

Adapter un comics au cinéma n'est jamais chose facile, mais le défi semble encore plus ardu quand il s'agit de créer un film sur un homme pouvant rétrécir à la taille d'une fourmi. Comment en effet rendre le personnage crédible à l'écran sans qu'il soit totalement ridicule ? Les scènes d'action sont quant à elles tout aussi problématiques, la différence de taille entre le héros et la majorité de ses ennemis étant énorme... Un pari qui s'avère donc quelque peu risqué pour Marvel et qui n'a d'ailleurs pas été simple à concrétiser. 

Ant-Man fut en premier lieu confié à Edgar Wright (Shaun of the Dead, Scott Pilgrim). Le réalisateur britannique qui était rattaché au projet depuis 2006 claqua finalement la porte des studios Marvel quelques mois avant le début du tournage pour cause de différends quant à la vision du long métrage. Le réalisateur Peyton Reed (La Rupture, Yes Man) prit finalement sa place avec en bonus une réécriture du scénario par Adam McKay (réalisateur de Very Bad Cops) et Joe Cornish (Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne), secondé de Paul Rudd, l'acteur incarnant Ant-Man à l'écran. Ce dernier n'en est pas à son coup d'essai puisqu'on lui doit déjà le scénario de plusieurs épisodes de la série TV Party Down.

Ant-Man - Image 02

... Mais gagné haut la main !

Après des années de préparation, Ant-Man sortira donc enfin dans les salles la semaine prochaine. Suite au départ d'Edgar Wright du projet, bon nombre de fans craignaient que le film perde son identité, surtout entre les mains d'un réalisateur beaucoup moins calé en super-héros. Et bien il n'en est rien ! 

Ant-Man est en premier lieu un film frais et fun. Les scénaristes ont réussi à trouver le ton juste pour faire du personnage de Scott Lang un anti super-héros classique, une sorte d'antidote à Avengers : L'Ère d'Ultron comme le disait si bien Kevin Feige, la patron des studios Marvel. Ici point de village volant et de scènes d'action complètement démesurées (enfin si mais pas pour les mêmes raisons). Ant-Man est un film Marvel "mineur" qui joue de ce statue et l'assume à 100%.

Paul Rudd remplie quant à lui parfaitement son rôle de petit délinquant au destin extraordinaire. La production a misé gros sur cet acteur qui n'a pourtant à la base pas vraiment l'étoffe d'un héros (on se souvient encore de lui en petit employé collectionneur de films porno dans 40 ans, Toujours Puceau), mais c'est finalement ce qui en fait sa force. Scott Lang/Ant-Man est drôle car il est tout à fait conscient du ridicule de la situation et sait parfaitement en tirer partie.

Ant-Man - Image 03

Ce n'est pas la taille qui compte

Ant-Man a beau être considéré comme un film "mineur" chez Marvel, il n'en possède pas moins un casting quatre étoiles. À commencer par Micheal Douglas qui interprète le mentor de Paul Rudd à l'écran. L'acteur récompensé par un Oscar et deux Golden Globes montre encore une fois toute l'étendue de son talent en interprétant un personnage qui s'avère plus touchant que prévu. Corey Stoll qui incarne le méchant qui, bien qu'assez classique, est parfaitement interprété. Enfin Evangeline Lilly s'avère un peu plus transparente que le reste du casting en dehors de deux ou trois scènes amusantes avec Paul Rudd.

Du côté du scénario on ne va pas se mentir, c'est pas le film du siècle : un héros pas vraiment tout blanc veut se racheter auprès de fille et devient alors un super-héros malgré lui. On se retrouve ensuite avec le schéma classique des films d'action (le méchant qui se révèle, la belle qu'on emballe, etc.). Mais peu importe car Ant-Man arrive à tirer son épingle du jeu grâce à son ton totalement décalé et ses personnages attachants. On appréciera aussi la parfaite intégration du film dans le Marvel Cinematic Universe, y faisant apparaître un certain Avenger dont je tairai le nom (tout le monde n'est pas au courant). Par ailleurs restez bien jusqu'à la toute fin du film puisqu'on a droit à non pas une mais deux scènes post-générique (une au début et une à la toute fin).

Enfin l'une des grandes réussites du film reste sans conteste ses scènes d'action. Grâce à son pouvoir lui permettant de rétrécir, Ant-Man nous offre de grands moments de cinéma en alternant petite et grande taille à une vitesse qui frise l'indécence ! Le réalisateur joue ainsi continuellement avec les échelles, nous offrant certainement les scènes d'action les plus réussies des film Marvel de ces dernières années.

Ant-Man - Image 04

Verdict :

Après un Avengers : L'Ère d'Ultron gargantuesque mais finalement assez creux, Ant-Man apporte une belle dose de fraîcheur aux productions Marvel actuelles, comme ce fut le cas avec Les Gardiens de la Galaxie l'année dernière. Grâce à ses scènes d'action originales et très bien réalisées, son casting au top et son humour efficace, le film de Peyton Reed fait sans conteste partie des meilleures adaptations ciné de la Maison des Idées !

Ant-Man - Affiche française
https://www.youtube.com/watch?v=2XC4mpa7B3w

Ant-Man sortira au cinéma le 14 juillet 2015.

MORE ?