Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter, Google+ et Pinterest
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Aimez-nous :
Retrouvez-nous :
  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Retrouvez-nous sur Google+
  • Retrouvez-nous sur Pinterest
  • Suivez notre flux RSS
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Couverture de l'article On a vu Black Panther
Cinéma

On a vu Black Panther

Par Cobain le 06/02/18 à 18:00

Après avoir été introduit dans Captain America : Civil War, Black Panther nous revient en ce mois de février avec sa première aventure en solo au cinéma !

Premier film Marvel Studios de 2018, Black Panther a été pensé dès le départ comme un projet se démarquant du reste du MCU. En premier lieu car pour la première fois de son histoire, celui-ci accueille un film mettant en scène un casting à 90% afro-américain, mais aussi car la grande majorité du long métrage ne se déroule pas aux US (ou dans l'espace), mais en Afrique, au coeur du royaume fictif du Wakanda. Deux spécificités qui font de Black Panther un film forcément intriguant.

> À LIRE AUSSI : Black Panther : revivez l'avant-première mondiale en photos et en vidéo

Black Panther

Après avoir été introduit dans Captain America : Civil War, il est donc temps pour T'Challa de voler de ses propres ailes. L'histoire débute d'ailleurs une semaine après la fin du troisième opus des aventures de Steve Rogers, lorsque notre panthère noire retourne au Wakanda pour prendre la relève de son défunt père à la tête du royaume. L'occasion pour le spectateur de découvrir l'environnement foisonnant de ce pays mixant avec brio traditions et coutumes d'inspiration africaine et haute technologie. Une nation riche également de par son histoire vieille de plusieurs siècles dont les origines mystiques nous sont narrées par le biais d'une très belle scène d'introduction.

Une fois ce joli décor posé, nous voilà aux côtés de T'Challa qui va se retrouver face à un défi de taille : continuer à garder les richesses de son royaume secrètes comme l'ont fait tous ses ancêtres ou s'ouvrir au monde au risque de se retrouver à devoir accueillir des flots de réfugiés de pays africains voisins en proie à la guerre et à la misère. Une question qui fait évidemment écho aux problèmes géo-politiques de la plupart des pays riches du XXIème siècle mais transposée sur le continent africain. De ce côté on peut donc dire que Black Panther est clairement un film de son temps qui au delà de son aspect blockbuster forcément très appuyé sait aborder de manière indirecte des sujets forts et on ne peut plus contemporains.

> À LIRE AUSSI : Une ultime bande annonce pour Black Panther

Black Panther - T'Challa (Chadwick Boseman) et Erik Killmonger (Michael B. Jordan)

Mais Black Panther c'est aussi un film d'action nerveux, rythmé au son des fabuleuses musiques africo-urbaines-électro de Ludwig Göransson (qui avait déjà composé la bande originale de Creed, le précédent film de Ryan Coogler) et porté par un casting composé d'une belle brochette d'acteurs hollywoodiens. Si comme pouvait le laisser craindre ses quelques apparitions dans Captain America : Civil War Chadwick Boseman manque parfois de présence pour rendre son personnage totalement réussi (heureusement il s'avère bien meilleur lorsqu'il s'agit de passer à l'action), l'acteur est heureusement fort bien entouré, à commencer par Michael B. Jordan qui interprète ici le méchant principal du film. Contrairement à beaucoup d'autres bad guys du MCU, son personnage bénéficie d'un background un peu plus solide et de réelles motivations. De quoi nous offrir un antagoniste un peu plus intéressant que d'habitude !

Le reste du casting est également de très bonne facture, en particulier du côté féminin. Et ça tombe bien que ce sont les femmes qui tiennent ici les rôles les plus importants et les plus badass ! Lupita Nyongo'o est ainsi plus sublime que jamais et guerrière à souhait, Danai Gurira est redoutable en gardienne du royaume, tandis que la jeune Letitia Wright (que l'on a récemment pu voir dans l'épisode final de la saison 4 de Black Mirror) qui interprète la soeur de T'Challa est aussi attachante qu'ingénieuse. Seuls acteurs blancs du film, Martin Freeman et Andy Serkis sont égales à eux mêmes. Le premier que l'on avait découvert dans Captain America : Civil War tient ici un rôle plus important bien qu'optionnel, tandis que le second incarne un méchant plutôt classique mais fonctionnant bien grâce au talent du bonhomme.

> À LIRE AUSSI : Une première bande annonce pour Black Panther

Black Panther - Shuri (Letitia Wright)

En plus de personnages forts, Black Panther se démarque des récents films du MCU de par son ton beaucoup plus sérieux. Régner sur le Wakanda est un défi de taille pour T'Challa qui ne prend pas cette mission à la légère. Ainsi, contrairement à Thor : Ragnarok, Spider-Man : Homecoming ou Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, les blagues ne sont pas légion dans Black Panther, permettant ainsi aux scènes fortes du film de ne pas être constamment polluées par de petits jeux de mots rigolos comme on en avait jusqu'ici l'habitude dans les productions des Marvel Studios. Un choix bienvenu qui permet au film de Ryan Coogler de rester constamment classe. Forcément on aime ça !

Verdict :

Avec Black Panther, les Marvel Studios livrent une première aventure solide à son super-héros africain malgré une interprétation quelque peu inégale de son acteur principal. Un défaut rattrapé par de nombreux points plus positifs : un univers visuel et musical riche et dépaysant, un méchant enfin digne d'intérêt dans le MCU, des scènes d'action frénétiques et un ton globalement plus sérieux que dans les dernières productions du studio... La panthère devrait donc en avoir suffisamment dans le ventre pour vous séduire !

Black Panther - Affiche américaine

Fanactu : le top du mois

Star Wars : une nouvelle série de films en préparation par les créateurs de Game of Thrones