Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter, Google+ et Pinterest
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Aimez-nous :
Retrouvez-nous :
  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Retrouvez-nous sur Google+
  • Retrouvez-nous sur Pinterest
  • Suivez notre flux RSS
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Couverture de l'article Star Wars : les coulisses de la résurrection numérique du Grand Moff Tarkin dans Rogue One
Cinéma

Star Wars : les coulisses de la résurrection numérique du Grand Moff Tarkin dans Rogue One

Par Deckard le 29/12/16 à 11:02

Découvrez comment Lucasfilm a ressuscité l'acteur Peter Cushing pour l'apparition du Grand Moff Tarkin dans Rogue One : A Star Wars Story !

Avec Rogue One : A Star Wars Story, Lucasfilm a offert aux fans de Star Wars bon nombre de clins d'oeil plus ou moins prononcés aux anciens films de la saga, et notamment la participation de célèbres personnages. Outre les apparitions de C-3PO, R2-D2, Leia, Mon Mothma, plusieurs pilotes de X-Wing de l'épisode IV, ou bien encore Bail Organa, la technologie actuelle a permis une belle prouesse : la résurrection de Peter Cushing (décédé en 1994), l'interprète du Grand Moff Tarkin !

Dans un article du New York Times, l'équipe de Rogue One est revenu sur la création numérique du personnage, insistant sur la nécessité de sa participation : S'il avait été absent du film, il aurait fallu expliquer pourquoi il n'y est pas. L'Étoile de la Mort est un peu sa chose.", a indiqué Kiri Hart, cadre de Lucasfilm en charge du développement des histoires et co-productrice de Rogue One.

La résurrection de Tarkin a nécessité le mélange de performance capture (interprétée par Guy Henry, un acteur à la morphologie corporelle assez proche de Peter Cushing) et d'effets spéciaux numériques pour le visage du personnage. Guy Henry a également dû étudier les tics de Cushing dans Un Nouvel Espoir afin d'être le plus fidèle possible à l'original : "Quand Peter Cushing fait le son "aah", il ne bouge pas sa lèvre supérieure", explique Knoll. "Il n'ouvre sa machoire qu'à moitié, et ça fait une forme carrée avec sa lèvre inférieure, qui expose ses dents du bas."

> À LIRE AUSSI : Star Wars : Rogue One réalise le meilleur démarrage de l'année au cinéma

Guy Henry interprète le Grand Moff Tarkin dans Rogue One

John Knoll, chef de la création chez ILM et superviseur des effets spéciaux de Rogue One, décrit le processus comme "du maquillage en version super high-tech et nécessitant beaucoup de main d'oeuvre. Nous transformons l'apparence de l'acteur pour qu'il ressemble à un autre personnage, mais en utilisant la technologie numérique."

Une technique identique a été utilisée pour la version jeune de la Princesse Leia qui apparaît à la fin du film. Bien que Carrie Fisher était encore de ce monde lors du tournage de Rogue One, cette dernière n'a pas participé à la création de sa version numérique rajeunie qui est ici interprétée par Ingvild Deila. Le visage de Leia a quant à lui été réalisé en 3D d'après des plans du personnage dans Un Nouvel Espoir.

À savoir maintenant si la même technique sera utilisée pour Carrie Fisher dans l'épisode IX (en supposant que Leia soit encore vivante à ce moment là). Dans l'article du New York Times publié avant la mort de l'actrice, John Knoll a indiqué qu'ils ne comptaient pas réutiliser cette technique dans les prochains films de la saga. La disparition de Carrie Fisher changera peut-être la donne...

Fanactu : le top du mois

Star Wars : un court métrage de fans offre une aventure inédite à Han Solo