Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter, Google+ et Pinterest
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Aimez-nous :
Retrouvez-nous :
  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Retrouvez-nous sur Google+
  • Retrouvez-nous sur Pinterest
  • Suivez notre flux RSS
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Couverture de l'article On a vu Doctor Strange
Cinéma

On a vu Doctor Strange

Par Cobain le 23/10/16 à 08:55

Après Captain America : Civil War au mois d'avril dernier, Doctor Strange débarquera au cinéma mercredi prochain. Découvrez notre avis sur le film !

Depuis la mise en place du Marvel Cinematic Universe démarrée en 2008 avec Iron Man, les Marvel Studios nous ont offert une ribambelle de super-héros aux pouvoirs tous plus extraordinaires les uns que les autres. Pour autant, force est de constater que leurs capacités n'ont absolument rien à voir avec celles de Doctor Strange, le sorcier aux pouvoirs mystiques qui fait entrer l'univers cinématographique de Marvel dans une toute autre dimension !

> À LIRE AUSSI : 12 minutes sur le tournage de Doctor Strange

L'Ancien initie Strange aux pouvoirs mystiques

L'arrivée de Doctor Strange au cinéma est un événement en soit car contrairement à ses prédécesseurs, le personnage n'a pas eu droit à beaucoup d'apparitions en dehors du format comics. Créé par Stan Lee et Steve Ditko, Doctor Strange est apparu pour la première fois en 1963 dans le comic book Strange Tales #110. En 1978, le super-héros a droit à une première adaptation sur le petit écran avec la diffusion d'un (horrible) téléfilm qui devait servir de pilote à une série TV... Série qui ne vit jamais le jour en raison la grande médiocrité du programme. Ce cher Doctor a également eu droit en 2006 à son propre film d'animation, Doctor Strange : The Sorcerer Supreme. Et c'est à peu près tout.

Il était donc temps pour le sorcier à la cape rouge (enfin pardon, au Manteau de Lévitation) de venir squatter le grand écran avec son propre film. Car mine de rien, ce dernier joue tout de même un rôle majeur au sein du MCU en le faisant entrer dans une ère mystique et multi-dimensionnelle qui annonce du lourd pour la suite. De ce fait, le film Doctor Strange semblait dès le départ être destiné à être très différent des précédents films du studio. Et c'est au final bien le cas, dans le sens positif du terme !

Kaecilius (Mads Mikkelsen)

Si l'on a bien évidemment affaire ici à un "origin story" en bonne et due forme, avec toutes les étapes de narrations habituelles du genre (vie normale, accident, découverte des pouvoirs, etc.), Doctor Strange arrive à sortir du lot en proposant une évolution très intéressante de son personnage principal. Stephen Strange n'a au départ rien d'un super-héros, il est riche mais égoïste, un génie qui ne sert que ses intérêts et n'a guère le temps de penser aux autres. Son accident va lui faire voir la vie d'une toute autre manière, lui apprendre qu'une autre existence peut s'offrir à lui. Strange va s'ouvrir au monde (et même plus encore) et découvrir toute l'étendue du mot "mystique". Et nous aussi par la même occasion !

Car s'il y a bien une chose qui mettra tout le monde d'accord, c'est la qualité visuelle du film de Scott Derrickson (Sinister, Délivre nous du Mal) qui se révèle absolument éblouissante. Le réalisateur a su donner au personnage un univers multi-dimensionnel très impressionnant qui rappelle parfois les scènes les plus folles d'Inception de Christopher Nolan. Des scènes qui méritent pour le coup d'être visionnées en 3D (et si possible en IMAX) tant le format se révèle indispensable pour voyager dans de bonnes conditions dans ces univers extraordinaires aux côtés de Stephen Strange. Un personnage par ailleurs parfaitement incarné par Benedict Cumberbatch qui (une fois n'est pas coutume) a totalement compris les motivations de Strange, son évolution et ses ambitions.

Doctor Strange en action

Le reste du casting s'en sort également avec les honneurs, notamment Tilda Swinton alias L'Ancien, qui accompagne Strange durant toute sa formation. Si Mads Mikkelsen est dans l'ensemble convaincant dans son rôle de méchant et que l'acteur joue comme toujours très bien, son personnage manque tout de même peut-être un peu d'envergure. Vous me direz origin stoy oblige, il est rare d'avoir droit à un bad guy digne de ce nom dès la première apparition d'un super-héros... Enfin Rachel McAdams (qui joue l'amie de Strange) et Chiwetel Ejiofor (le disciple Mordo) accompagnent comme il se doit l'évolution du héros, lui apportant aide et assistance lorsqu'il en a besoin. Des rôles secondaires nécessaires qui sont ici parfaitement interprétés !

Sans vous spoiler toute l'histoire du film, je peux tout de même dire que celle-ci se déroule sans faux pas et se révélera peut-être même un peu trop parfaite pour certains... Les Marvel Studios nous ont prouvé qu'ils savaient produire de bons films de super-héros, mais ces derniers ont tout de même tendance à nous refiler toujours un peu la même recette. De ce fait, l'histoire de Doctor Strange n'est pas des plus originales (en dehors de son côté mystique), avec sa dose obligatoire d'action et de blagues. Hormis ce "défaut" qui n'en sera certainement pas un pour la plupart des spectateurs, Doctor Strange est ce qu'on peut appeler un bon Marvel, qui promet par la même occasion de belles choses pour la suite de l'évolution du MCU. Et bien évidemment comme toujours, n'oubliez pas de rester jusqu'à la toute fin du film où quelques surprises (mais est-ce encore une surprise ?) vous attendent !

Verdict :

Visuellement fabuleux, Doctor Strange fait entrer le Marvel Cinematic Universe dans une nouvelle dimension absolument réjouissante ! Avec son casting quatre étoiles (Benedict Cumberbatch était né pour jouer ce personnage qu'il interprète à la perfection), son histoire rondement menée et ses séquences d'action éblouissantes, Doctor Strange fait sans conteste parti des meilleurs origin stories du MCU !

Doctor Strange sortira au cinéma le 26 octobre 2016.

Doctor Strange - Affiche française

Fanactu : le top du mois

The Walking Dead : les six premières saisons résumées en animation