Retrouvez-nous sur Facebook, Twitter, Google+ et Pinterest
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Aimez-nous :
Retrouvez-nous :
  • Retrouvez-nous sur Facebook
  • Retrouvez-nous sur Twitter
  • Retrouvez-nous sur Google+
  • Retrouvez-nous sur Pinterest
  • Suivez notre flux RSS
Cliquez-ici pour lancer la recherche
Couverture de l'article On a vu Warcraft : Le Commencement
Cinéma

On a vu Warcraft : Le Commencement

Par Cobain le 25/05/16 à 01:00

Le Grand Rex a accueilli ce soir comme plusieurs autres cinémas en France l'avant-première de Warcraft : Le Commencement, l'occasion pour nous d'aller enfin découvrir le tout premier film tiré de la célèbre franchise vidéoludique !

Voilà déjà dix ans que l'éditeur de jeux vidéo Blizzard a annoncé en grande pompe la production d'un film tiré de sa plus grosse franchise vidéoludique, le mastodonte Warcraft. Alors que Sam Raimi (le réalisateur de la première trilogie ciné Spider-Man) était à un moment pressenti pour réaliser le film, c'est finalement Duncan Jones (Moon, Source Code) qui a été choisi pour concrétiser ce premier long métrage intitulé Warcraft : Le Commencement.

Warcraft : Le Commencement - Image 01

Avant de commencer ma critique je tenais à dire que je n'ai jamais été un grand fan de la franchise, il s'agira donc ici de l'avis d'un "profane". Malgré cela, le projet d'un film Warcraft a toujours titillé ma curiosité, principalement en raison de la richesse incroyable de son univers heroic fantasy. De quoi créer une bien belle saga ciné marchant sur les plates bandes du Seigneur des Anneaux !

Warcraft : Le Commencement porte bien son nom puisqu'il s'agit en effet d'une première incursion dans l'univers de la saga pour découvrir les origines de la guerre opposant les humains et les orcs. Un choix plutôt bien vu de la part d'Universal qui permet au grand public de s'y retrouver, même pour ceux qui n'ont jamais joué à un seul jeu Warcraft. Tout est finalement bien amené et clairement expliqué, jamais je ne me suis personnellement senti perdu pendant le film alors qu'il faut bien avouer que je n'y connais absolument rien (bouuuh oui je sais c'est nul). Pour autant, les fans seront aussi heureux de retrouver des petits clins d'oeil et blagues qu'eux seul pourront comprendre. L'équilibre est ainsi parfaitement respecté entre fins connaisseurs et non initiés, de quoi attirer un public ne se limitant pas aux fans du MMORPG.

L'histoire de ce premier film Warcraft, si elle est assez simple (les vilains orcs qui viennent squatter la terre des humains) reste un vrai plaisir à suivre, notamment grâce à la richesse visuelle de l'ensemble et les nombreuses scènes d'action plutôt bien réalisées. Alors certes il y a en effet BEAUCOUP d'effet spéciaux numériques (on est carrément dans le film d'animation 3D à certains moments) mais ce n'est pas vraiment une surprise et le résultat est finalement plutôt agréable à l'oeil. On regrettera peut-être quelques intégrations de personnages humains parfois un peu hasardeuses, mais rien de catastrophique. Les orcs passent quant à eux très bien à l'image, bénéficiant d'une animation de grande qualité et fourmillant de détails absolument incroyables.

Warcraft : Le Commencement - Image 02

Les décors sont également splendides, que ce soit les majestueuses cités humaines d'Hurlevent et Dalaran, ou les différents environnements naturels, tout est parfaitement soigné. De quoi s'immerger totalement dans l'univers magique et fabuleux de Warcraft !

Du côté de son casting humain (difficile de juger la performance des acteurs en motion capture interprétant les orcs), c'est par contre un peu la douche froide... Si Travis Fimmel (Ragnar dans la série Viking) est parfait dans le rôle du valeureux Anduin Lothar, on ne peut pas en dire autant de la plupart des autres acteurs au charisme proche d'une huître. À commencer par Ben Schnetzer qui interprète le magicien Medivh : je n'y ai pas cru une seule seconde ! Je ne sais pas si c'est dû à son jeune âge (26 ans) ou tout simplement son manque de prestence, mais je n'ai pas pu m'empêcher de me dire que j'avais ici affaire à un cosplayeur tentant de se prendre pour un magicien... Je sais c'est dur. Idem pour Ben Foster qui joue Khadgar, censé être le magicien le plus puissant du monde des humains mais qui a bien du mal à impressionner. La comparaison avec un autre grand mage du cinéma (un certain Ian McKellen dans Le Seigneur des Anneaux, ça vous parle ?) fait sacrément mal.

Et que dire que Dominic Cooper dans le rôle du roi Llane Wrynn. L'acteur qui avait pourtant su me séduire en incarnant à la perfection Howard Stark dans les films et séries de l'univers Marvel a ici un rôle bien fadasse et on ne peut plus classique. Heureusement, sa bravoure durant la seconde partie du film rattrapera un peu le tout. Paula Patton qui interprète quant à elle Garona, la métisse orc/draeneï, s'en sort beaucoup mieux malgré un maquillage un peu étrange au premier abord.

Warcraft : Le Commencement - Image 03

Verdict : 

S'il est loin d'être un chef-d'oeuvre, Warcraft : Le Commencement a de beaux arguments pour séduire le public. Visuellement sublime, le film de Duncan Jones est bourré de scènes d'action époustouflantes et met en scène une histoire facilement accessible aux non initiés tout en ravissant les fans grâce à des petits clin d'oeil dissimulés ça et là à leur attention. Petit bémol cependant du côté du côté du casting humain qui, en dehors de Travis Fimmel ne convainc guère... Un mauvais point qui vient un peu gâcher la fête. Mais ne boudons pas nôtre plaisir, Warcraft : Le Commencement reste au final un bon divertissement qui devrait ravir tous les amateurs d'heroic fantasy, d'action et d'aventure. On attend la suite avec impatience !

Warcraft : Le Commencement - Affiche française

Warcraft est sorti aujourd'hui au cinéma.

Fanactu : le top du mois

Une première bande annonce pour le film d'horreur Clown